La Voix
Blasons, une Anthologie
Eustorg de BEAULIEU (1495-1552)

Dit par Christophe LACAZE.

 

Voix douce, et très harmonieuse,
Voix montrant mamie joyeuse,
Voix, tu mérites le vanter,
Voix de laquelle le chanter
À la vertu, quand elle chante,
Que tous les écoutants enchante.
Voix consonante proprement
Pour chanter sur un instrument.
Voix argentine, haute, et claire,
Ta bonne grâce me déclaire
Que tu ne chantes pas sans art
Et que tu n'aimes le hasard
Du chant à plaisir sans mesure,
Comme est des bêtes la nature.
Voix assurée à entonner,
Voix distincte et qui a bon air,
Voix de femme, grêle et délivre,
Chantant son parti sur le livre.
Voix dont on dit, sans flatter rien :
C'est elle ! Ô qu'elle chante bien !
Voix bien remettant les parties
Qu'aux assistants sont départies.
Voix ravissant le cœur, au corps
De ceux qui oient tes doux accords.
Voix que d'ouïr j'ai plus de cure
Que d'Orpheus, Pan ne Mercure.
Voix de celle qui prend tout jour
Chanter, pour honnête séjour,
Ô – donc – voix qu'aimes la musique,
Je te prie n'être si rustique
De l'estimer à déshonneur,
Ainsi à vertu, grâce, et bonheur.



Merci d'avoir consulté La Voix de Eustorg de BEAULIEU (1495-1552)

La Voix est un extrait du livre "Blasons, une Anthologie" - CLE