Lettre à Oskar, 27 janvier 1904. Lettres de 1902 à 1924 — Extrait. Traduction de Christophe LACAZE
Franz KAFKA (1883-1924)

[...] "Je crois que nous ne devrions lire que des livres qui nous piquent ou qui nous mordent ! Si ce que nous lisons ne nous réveille pas d’un coup de poing sur le crâne, à quoi bon le lire ?" [...] "Un livre doit être la hache brisant la mer gelée qu'il y a en nous." [...]

Texte traduit de l'allemand par Christophe LACAZE - CLE 2014 – © Tous droits réservés — copie et reproduction interdites.



Merci d'avoir consulté Lettre à Oskar, 27 janvier 1904. Lettres de 1902 à 1924 — Extrait. Traduction de Christophe LACAZE de Franz KAFKA (1883-1924)