Poème — Génésique
Christophe LACAZE (1976)

"La vie se comporte comme une trépidante chienne de l'esprit qui nous surpasse !
Oui, Indicible, elle parcourt les rets de la cour du peuple et des jambes en l'air dont nous faisons partie,
Comme l'eau courante et le vent !
Excellence à l'Étoile de nos yeux ! Extrême""" Génésique"""
Ex-nihilo...
Elle nous devine telle une malade — dite une charogne convexe des souffles vagues de la peur et de l'espérance
En une pieuse médiocrité,
Qui, de cette puissance à l'encontre en effet,
Par mesure de la grande culture dont elle se convertit,
Épie les faciles moments d'un œil fâché et rythmique
Les rideaux fades de l'univers infini de l’oisive jeunesse actant
Et va parcourir pour celle ou celui déclaré vieux
Les anges & les passions de ses derniers sacrements..."

Le 15 juillet 2017 à 22h22.
CLE 2017 – © Tous droits réservés



Merci d'avoir consulté Poème — Génésique de Christophe LACAZE (1976)